Haïkus

Percer les mystères
Méditer chaque journée
Au salon de soi

En fleur japonaise
M’ouvrir encore et encore
Est une réponse

Courageuse ou bete
J’ose dire la vie est bien fête
C’est à nous de voir

L’essentielle senteur
d’un bouquet de fleurs de Bach
Vagabonde mes peurs

Elle ne savait pas 
Que cela était possi…Bleu
Alors elle l a fait 

La bonne santé
C’est de ne jamais céder
Et forger ses rêves

Bonbons d’additifs
Gâteaux d’asparthame
Vous nous empoisonnez la vie
Et les cheveux des enfants tombent
flonflons et paillettes ont fait la fête….

And I don’t know why
(Noé j’espère ton retour)
You were perveted…

G.Harrison

Je frissonne en moi
Chaque seconde de galaxies
Le « petit » est roi

L’essentielle senteur
d’un bouquet de fleurs de Bach
Vagabonde mes peurs

Tous les enfants seuls 
Se donnent des jeux solitaires
pour faire taire les monstres

Tout ça n’est qu’une farce
La douleur est un fantôme
Il faut lui faire face

C’est la solitude
Qui a modelé mon âme
Je me prends la main

Pour harper au gré du vent
Sculpter le silence
Et des brindilles de temps

Solides et si souples
Mes mots résonnent sur le lac
Réveillent ma lumière 

Tes yeux me frissonnent
Quand la terre redonne à la nuit
L’odeur du soleil

Je voudrais que la mort soit
Comme la morsure
Du soir qui tombe tout bas

Le sens de ma vie 
Dans les boucles de mon cerveau
Où va mon vélo

Tirer vers le beau les poux
Et les ongles noirs
Toujours légère avant tout

Au bout de chaque balade
Toujours cette marche
Bien trop grande, bien trop…

Le châtain de tes cheveux
Sous mes doigts de fée
La douceur d’un chevreuil

Tu caresses mon corps, le vent
Et tu me respires
Comme le souffle d’un géant

Pour survivre il faut partir
Tout au fond de soi
Et se rêver comme une algue

Certitude d’éternité
Mes mains ont tes yeux
Tant et tant se peaufiner

Mon 5 à 7 du matin
Freiner le métro
Pour un cheveu, un refrain

Dans les bulles ou le bitume
Je t’aime dans la peau
Nos coeurs crépitent en pop-corn

Pour trouver au fond de moi
La chercheuse d’or
Je plonge chaqu’ jour dans vos yeux

Où mes mains ne peuvent aller
Je vais, aussi sûre
te peaufiner en pensée

Anticipations
Pour ne “pa pa” oublier
Choper chaque seconde

Mes neurones aphones
Par mes chemins je chemine
Parchemin en tête

Naître shark matin
Du plomb au fond de mes yeux
Pour en “fer” de l’or

Envisage tes rêves
Fais les vivre déjà en toi
“Vibrationne” le vide

Envisage tes rêves
Fais les vivre déjà en toi
“Vibrationne” le vide

Au fond de ses yeux
Décider de sa journée
La foudre et le feu

Laisser un commentaire